comptines-et-jeux-chantes

LA COMPTINE

 

OBJECTIFS

 

  • Apprendre à parler et construire son langage : sonorités de la langue et écoute et langage oral.
  • Imaginer, sentir, créer (éducation musicale) : activités vocales, corporelles et activités d’écoute.
  • Usage poétique de la langue : mémorisation et récitation de comptines.

 

De tradition orale à la genèse inconnue, la comptine, toujours rythmée, est parlée ou chantée. Le dictionnaire Larousse donne la définition suivante : « chanson enfantine, récitée pour déterminer, par le compte des syllabes, celui à qui un rôle spécial sera dévolu dans un jeu ». Elle sert donc à désigner, partager, énumérer et éliminer. Pour certains jeux, ce recours à la comptine constitue un prélude ritualisé.

 

La plupart des comptines sont très anciennes (certaines dateraient de l’an 182) ; elles ont des auteurs anonymes et présentent des variations selon les pays ou les régions. Elles sont transmises par tradition orale, comme se sont légués les dictons, les proverbes, les vieilles chansons de nos provinces, les contes ou les légendes.

 

Les comptines n’ont pas de signification rationnelle, mais sont une jonglerie avec :

 

  • des mots choisis pour leur sonorité « Clarinette, clarinette Mes souliers font des lunettes »
  • des mots inventés « Am, stram, gram Pique et pique et colégram »
  • des onomatopées « Ri, ri, ri ma petite souris Ro, ro, ro mon petit crapaud ».

 

Il s’agit d’un texte court, vite retenu, dont les rimes, mais surtout les assonances, c’est-à-dire les rimes imparfaites, s’appuient sur la syllabe accentuée :

 

  • « L’était une poule blanche qu’allait pondre dans la grange. »
  • « Quatre,C’est pour toi la claque. »

 

Le rythme et la mélodie

 

Les comptines sont faites pour être dites en accentuant chaque syllabe. Elles parlent et chantent à la fois :

 

  • sur une musique élémentaire (une, deux, trois notes),
  • selon des cellules rythmiques simples, très souvent communes à plusieurs comptines.

 

Le rythme est souvent proche de celui, naturel, des enfants : tempo lent pour les balancements, modéré pour les marches, rapide pour les sauts ou les courses. La pulsation est toujours suivie spontanément lorsque les enfants se déplacent sur une comptine. Enfin, le rythme et la mélodie aident à la mémorisation.

 

RÔLE AFFECTIF ET SECURISANT

 

Les comptines calment, bercent, amusent et rassurent. En effet, par le chant et le mouvement associés, elles procurent du plaisir et permettent aux enfants d’exprimer des émotions, des sensations ainsi que des sentiments. Après une séance de motricité ou un moment d’activités en groupes, un retour au calme s’impose : enseignant et enfants récitent alors ensemble pour apaiser la classe.

 

Il faut également souligner que ces comptines font appel à une culture traditionnelle et donnent ainsi une base commune à tous, ce qui procure un sentiment d’existence et réduit les inégalités sociales ainsi que les barrières culturelles. Grâce aux comptines en langue française, les enfants non-francophones ou d’origine étrangère peuvent en effet s’imprégner de la culture française et avoir une culture commune, différente de la leur.

 

RÔLE SOCIALISANT

 

Les comptines facilitent l’intégration au groupe : plaisir de dire ensemble, avec l’adulte, apprentissage de règles de vie communes, identité de groupe, etc. Elles créent des moments de don et de partage entre l’adulte et les enfants qui traduisent intensément le plaisir d’être et d’être ensemble. Le contact est immédiat et le plaisir à un effet de contagion, car il fait appel à la gestualité et au jeu. Les enfants disent et/ou chantent ensemble. Ainsi, les comptines favorisent l’ancrage au monde ainsi que l’acculturation. Elles viennent prendre leur place dans les apprentissages essentiels du « fond culturel » collectif de l’enfant : il peut jouer avec les mots qui lui viennent de l’autre, il peut inventer des musiques qui vont vers l’autre, il peut inventer et communiquer.

 

De plus, elles attirent l’attention et favorisent l’écoute de celui qui récite (respect de l’autre). Elles permettent également à l’enfant de prendre de l’assurance lorsqu’il récite seul devant les autres.

 

Enfin, transmises à la maison, les comptines apprises à l’école favorisent la liaison avec la famille.

 

RÔLE PEDAGOGIQUE

 

Compétences transversales

 

  • Attitude : nous l’avons vu, la récitation de comptines en groupe contribue à la construction de la personnalité et à l’apprentissage de la vie sociale : l’enfant prend de l’aisance, il reconnaît l’autre, l’écoute et le respecte. Les comptines mimées contribuent à l’acquisition d’aisance corporelle, celles qui évoquent le corps aident à la construction du schéma corporel.Exemple :
    Beau front
    Beaux yeux
    Nez cancan
    Bouche d’argent
    Menton fleuri
    Guiliguili.

 

  • Construction des concepts fondamentaux d’espace et de temps : de nombreuses comptines parlées ou chantées permettent aux enfants de prendre des repères dans la journée scolaire ; d’autres abordent les jours de la semaine ou encore le concept d’hier/aujourd’hui/demain. De la même façon, certaines comptines permettent de s’approprier grâce au mime, les notions dessous/dessus/côté.Exemple :
    Bonjour Madame Lundi !
    Comment va Madame Mardi ?
    Très bien, Madame Mercredi.
    Dites à Madame Jeudi
    De venir vendredi
    Danser samedi
    Dans la salle de dimanche.

 

  • Mémoire : comme nous l’avons vu précédemment, le rythme et la mélodie de la comptine aident à la mémorisation. En effet, cette dernière se fait, ici, par imprégnation, par l’écoute globale et renouv

 

https://dl.dropboxusercontent.com/u/79175442/Comptines%20et%20jeux%20chants/index.html

Les commentaires sont fermés.

J´AIME,JE N´AIME PAS

FICHE PÉDAGOGIQUE : LE CORPS HUMAIN

FICHE PÉDAGOGIQUE : LE CORPS HUMAIN

  Ce dossier pédagogique propose un ensemble de fiches autour du corps humain. 

LOU À TAHITI

La méthode de français  destinée aux enfantas de 9-13 ans et co-édité par Clé International et Anaya propose une série […]

ACTIVITÉ : SE DÉPLACER À PARIS

DÉCROUVREZ LA MÉTHODE DE FRANÇAIS  JUS D´ORANGE  : https://www.dropbox.com/sh/64ll8nru23lk6lx/AAD1WF7HYrqrogBCuZ_8GshLa/catalogue.pdf INCRIPTION AU FACEBOOK DE JUS D´ORANGE https://www.facebook.com/groups/jusdorange/?fref=ts

Santé : dossier d´activité (l´eau)

Santé : dossier d´activité (l´eau)

Un dossier complet autour de l´eau. Des contes, des jeux, et des activités scientifiques. Cliquez sur l´image.

Cedric le carnavalier : exercice de CO

  Les  questions de compréhension orale sont sur ce lien : CEDRIC LE CARNAVALIER

FICHE D´ACTIVITE : LA SOIRÉE À THÈME

FICHE D´ACTIVITE : LA SOIRÉE À THÈME

Choisir un thème pour une soirée et organiser les préparatifs. Grâce à cette activité, vous aller pouvoir aborder des thèmes […]

LES BATIMENTS D´UNE VILLE (A1/A2)

34 diapos pour apprendre le nom des différents bâtiments en ville avec son. Merci à Jannabanna (www.isf.com) batiments de la […]

LA BD DE L´ÉNERGIE (A2/B1)

LA BD DE L´ÉNERGIE (A2/B1)

LE VÉLO (FICHE PÉDAGOGIQUE A2)

LE VÉLO (FICHE PÉDAGOGIQUE A2)

Cette fiche propose une série d´activités autour du vélo.  velo_fichea2

EL FADJR A VOTRE SERVICE |
LIONS CLUB |
LE BORGNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Accès Cible
| URAFCGT 62-59
| fasoleman